Bienvenue dans la loop

Bienvenue dans la loop

Utiliser des produits the loop c’est consommer moins d’énergie, de ressources et réduire son empreinte carbone.

Nous fabriquons des pièces originales upcyclées* grâce à des matières premières issues de vos dons.

*upcycler est l’action de récupérer des matériaux ou des produits dont on n’a plus l’usage afin de les transformer en matériaux ou produits de qualité ou d’utilité supérieure. Il s’agit donc d’un recyclage « par le haut »


the loop project ? Mais qu’est-ce que c’est qu’ce binz ?!*

C’est trois principes de base : 

  1. Revaloriser des matières premières 
  2. Rendre visible la fabrication et prendre goût à la conception
  3. Monétiser de manière alternative

Loop veut dire “boucle”. On souhaite démontrer qu’en remplaçant l’étape production, par réutilisation et réinsertion, on peut créer des pièces originales, sans avoir à passer par le neuf. 

Finalement, looper c’est consommer moins d’énergie, de ressources et réduire son empreinte carbone.

*À toutes les personnes qui n’ont pas compris cette référence, Les visiteurs (1993) est un classique. Je partage la K7 si besoin… (et besoin il y a)


Comment tout a commencé ? 

Quand la crise du Covid-19 a commencé, on s’est demandé comment nous, avec le peu de ressources à notre disposition, on pouvait aider à notre échelle. Clairement, en confinement, on était assez limitées. Avec des machines à coudre on s’est mises à faire des masques barrières pour nos proches et puis, ça a vite explosé. 



Pourquoi continuer ?

Les voisins, le boulanger, la factrice, tout le monde voulait son masque. Seul problème pour nous, on avait absolument pas de stock en matières premières : tissus, fils et aiguilles. Là, les gens nous ont montré le pouvoir de l’entraide et de la solidarité. Pour les millennials de base que nous sommes, on a été bluffées. Ils nous ont demandé ce dont on avait besoin, puis nous l’on apporté. C’était leur façon d’adhérer et de participer.

Ceux qui n’avaient rien à échanger ont proposé un paiement conventionnel et c’est de là qu’est né the loop project.

On voulait depuis longtemps que le monde change, c’est l’occasion de proposer quelque chose de différent et d’apporter notre pierre au chantier du monde post-Covid-19. 

Comment continuer : création d’une asso ?

Clairement, on a été propulsées dans la stratosphère en voyant qu’un simple e-mail à la mairie nous a mises en contact avec des dizaines et des dizaines de gens qui voulaient aider, contribuer et financer notre mini production. On s’est dit que pour rendre notre projet légitime envers une population plus large, il faudrait passer du bouche à oreille à une structure associative classique.

Avant tout, on veut officialiser cette idée. Montrer qu’il existe tellement d’autres modes de fonctionnement, qui ne dépendent pas des circuits de distribution classiques (qui ont malheureusement révélés leurs failles lors de la pandémie). On connaissait le troc, les dons, le bénévolat et l’upcycling, du coup on vous propose de looper les quatre ensemble. C’est l’turfu !


La suite ?

Dans un premier temps on aimerait proposer davantage de produits. Pour l’instant on est focus masques parce que les demandes sont insatiables, notamment avec le déconfinement annoncé pour le 11 mai, mais on a déjà plein d’idées !

Dans un second temps, on voudrait proposer des tutos, des vidéos et plus de services, parce que c’est important pour nous de partager un max avec vous et développer une giga communauté de loops !